MOOC AF3M à partir du 19 octobre 2021
Vik Myélome Multiple

L’AF3M EST EN DEUIL. JEAN-PHILIPPE SOUFFRONT, MEMBRE FONDATEUR DE L’AF3M ET MEMBRE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION, NOUS A QUITTÉS

25 mai 2017 | Toutes, Evènements af3m

L’AF3M est en deuil. C’est avec une grande tristesse que nous avons appris la disparition de Jean-Philippe Souffront, survenue le 13 mai dernier. Après de longues années de souffrances la maladie l’a emporté, il aurait eu 71 ans en juillet prochain.  

Jean-Philippe avait été à l’origine de la création de l’AF3M avec Béatrice Boily devenue ensuite la 1ère Présidente de notre association.

Bien que faisant partie des membres fondateurs et ayant très activement contribué à la création de l’association il n’avait pas souhaité candidater à une fonction du bureau lorsque ce dernier avait été élu en septembre 2007. Pour autant Jean-Philippe avait exercé constamment depuis 2007 un mandat actif d’administrateur au sein du C.A. 

Celles et ceux qui l’ont connu témoignent d’un esprit vif et rigoureux, féru de questions scientifiques et médicales, mais très attentif à pouvoir les partager avec d’autres malades. Ouvert aux autres et promoteur des actions novatrices et des projets précurseurs, il participait à leur mise en œuvre estimant qu’être administrateur devait trouver une traduction concrète à son engagement. 

 Si l’AF3M est aujourd’hui une association reconnue c’est en particulier parce qu’elle est restée fidèle à l’esprit originel que Jean-Philippe et d’autres membres fondateurs ont d’abord porté lors de sa création et ensuite pérennisé pendant les 10 années d’un développement spectaculaire au service des malades et de leurs proches.

Nous laisserons notamment, dans un hommage à paraitre dans le prochain bulletin, la parole à Béatrice Boily 1ère Présidente et Claude Jobert qui lui avait succédé, avec lesquels il avait travaillé tout au long de ces années.

 Diagnostiqué en 2005 il n’a pu bénéficier que tardivement des progrès récents de la recherche dans le myélome.

Ils n’ont pu hélas enrayer la maladie et lui permettre de bénéficier d’une rémission plus durable. 

Sa disparition nous laisse malheureusement orphelins mais elle nous rend redevables, au nom de sa mémoire, de continuer le combat qui était le sien en perpétuant l’exemple qu’il nous lègue d’un parcours rayonnant imprégné de ténacité, de courage et de lucidité.

Au nom de tous les malades que nous représentons je me fais ici l’interprète du Conseil d’Administration et des responsables de l’AF3M en adressant à sa famille et ses proches l’expression de toute notre compassion.  

Jean-Philippe restera dans notre mémoire collective et dans nos cœurs.

BERNADETTE ISOIR-FAVRE – PRESIDENTE DE L’AF3M