JNM 2019
MOOC AF3M Octobre 2019

TABLE RONDE DU 30 JANVIER 2018 - LA RECHERCHE CLINIQUE EN HÉMATOLOGIE, UNE DYNAMIQUE PARTENARIALE EN PAYS DE LA LOIRE

16 février 2018 | Toutes, Manifestations, Groupe Pays de la Loire

Les acteurs engagés dans la prise en charge des cancers hématologiques échangent sur les activités du CHU Nantes dans le myélome multiple et sur les conditions du développement d’un écosystème favorable à la recherche clinique au niveau régional.

Pôle urgences du CHU de Nantes

Janssen France [sur LinkedIn]: des experts en hématologie et divers représentants régionaux associatifs, institutionnels et politiques, se sont réunis le 30 janvier 2018 lors d’une table ronde au CHU de Nantes sur le thème de la recherche clinique en Hématologie.
Ils ont échangé sur les activités de recherche clinique menées au CHU dans le myélome multiple et sur les conditions du développement d’un écosystème favorable à la recherche clinique au niveau régional.


Une cinquantaine de personnes étaient présentes à cette matinée du 30 janvier 2018 à Nantes ; il y avait bien sûr une forte représentation du monde médical :

  • hématologues de Nantes, Rennes, La Roche sur Yon (région Pays de la Loire)
  • hématologues d’autres régions
  • Pharmaciens du CHU Nantes
  • Attachés de Recherche cliniques du CHU Nantes
  • Directeur Inserm Nantes
  • administratifs du CHU dont le directeur Général Philippe Sudreau

Présents également

  • deux représentants de l’ARS Pays de la Loire
  • journalistes médicaux
  • des représentants de Nantes Métropole et la mairie de Nantes
  • sans oublier l’équipe Janssen

L’essentiel des échanges a porté sur l’importance des essais cliniques mis en œuvre sur la région dont le CHU de Nantes est la pierre angulaire ; ce partenariat régional est leader en la matière et le plus gros centre d’essais clinique en France (dixit Philippe Moreau) tant via les essais portés par groupements type IFM ou les labos.

Pour les spécialistes il est important de redresser le tir car jusqu’à peu la France était en tête de liste sur la mise à disposition des médicaments innovants, désormais ce n’est plus cas et si la situation ne change pas sous peu nous serons en queue de peloton.

 

Concernant l’AF3M ce fut l’occasion

  • de rappeler, outre nos 10 ans d’existences, nos missions envers les malades
    (informer, communiquer, accompagner, proposer des projets à destinations des malades et de leurs proches)
  • de faire un focus particulier sur l’importance et  la nécessité de continuer les essais cliniques pour gagner en espérance de vie et surtout de dénoncer l’attentisme des autorités de santé quant à la fixation des prix concernant les médicaments innovants provoquant de ce fait des situations désespérées pour nombre de malades du myélome ;
    pour nous malades et AF3M c’est inacceptable
  • de faire connaître  nos actions JNM (Journée Nationale du Myélome), projets MOOC, Hémavie (primés tous les deux au festival santé de Deauville 2017)

La présidente de Janssen a appuyé nos revendications sur la difficulté de boucler les dossiers de tarification et s’est félicitée des actions AF3M

En conclusion, ce fut une belle rencontre appréciée de l’ensemble des participants et constructive.

Philippe

 

Notre actu facebook, à partir des infos Janssen sur twitter :