application
MOOC AF3M Octobre 2019

ACCES AU DARZALEX : POINT DE SITUATION AU 23 MAI 2019

23 mai 2019 | Toutes, Evènements af3m

Nous sommes maintenant à 44 jours de l’entrée en application de l’arrêté du 4 mars qui prévoit l’arrêt de l’accès du Darzalex pour les malades du myélome multiple. Voici les dernières nouvelles, si elles sont rassurantes elles nécessitent pour autant une confirmation formelle écrite.

Les actions engagées par l’Af3m depuis le 19 avril :

  • ·Nous avons sollicité un entretien   auprès de madame la ministre de la Santé. Malgré notre courrier précis et argumenté, le chef du cabinet nous a répondu par la négative, réponse que nous jugeons tant sur la forme que sur le fond scandaleuse et méprisante.
  • Nous avons eu plusieurs échanges par mails et par téléphone avec le Dr EMERY, conseiller médicaments du cabinet de la ministre
  • Nous avons pris contact et rencontré les responsables du laboratoire Jansen, pour leur exposer les inquiétudes des malades face à cette situation de blocage.
  • Nous avons également échangé avec différents hématologues impliqués dans la prise en charge des malades du myélome.

La situation au 23 mai 2019

De tous ces échanges il en résulte que la situation de blocage pourrait être levée.

En particulier et concernant l’indication du Darzalex en association avec le Velcade ou le Revlimid il nous a été indiqué que sa prise en charge se ferait au travers de la liste en sus (sans conséquence financière pour les hôpitaux), que les négociations sur le prix entre le laboratoire et le Comité Economique des Produits de Santé (CEPS) se poursuivent, qu’un accord dans les prochaines semaines devrait être possible

Cependant la situation concernant l’indication en monothérapie reste préoccupante, en l’état le Darzalex en monothérapie ne sera plus accessible au travers de l’Autorisation Temporaire d’Utilisation (ATU) en place, mais devra être financé par les hôpitaux dans le cadre du forfait appelé GHS (Groupe Homogène de Séjour), ce qui rendra sa prise en charge plus qu’improbable puisque fonction du budget de l‘hôpital

Nos actions à venir :

Si ces dernières informations sont plutôt rassurantes et laissent penser que le Darzalex sera enfin commercialisé prochainement en France et sachant qu’il est dès à présent commercialisé dans 10 des 14 principaux pays européens, notre mobilisation reste entière afin :

  • D’obtenir une réponse officielle quant à la continuité de la prise en charge des malades traités en monothérapie, sachant que si l’accès au Darzalex en association devient possible, cette question deviendra moins sensible.
  • De Veiller à ce que des mesures transitoires soient prises dans l’hypothèse ou du fait des délais administratifs en vigueur la publication au journal officiel confirmant l’accès au Darzalex en trithérapie intervenait après le 6 juillet.
     

Enfin, il reste entendu que si la conclusion des négociations de prix en cours n’était pas annoncée d’ici le 8 juin, soit un mois avant la mise en application de l’arrêté, nous envisagerions à n’en pas douter d’engager de nouvelles actions, prises en conformité avec les décisions du nouveau bureau qui sera élu lors du Conseil d’Administration du 6 juin prochain.